Coffee Mania \ Histoires de café \ Un café avec les Sénégalais
Histoires de café

Un café avec les Sénégalais

Avez-vous déjà imaginé poivrer votre café adoré ? Ne répondez pas trop vite avec votre moue circonspecte ! On parie qu’à la lecture de cet article c’est de cette manière-là que vous voudrez le déguster ! Au Sénégal, c’est une spécialité. Là-bas, le café au poivre s’appelle café Touba et c’est depuis longtemps la recette la plus répandue dans le pays. Direction Dakar et Touba, à la découverte du café poivré dont on vous livre les secrets !

  • Partage mail
Coffee Mania, Promotion

Un café très spirituel

 

Le café Touba n’est pas un café comme les autres, on doit son introduction au Sénégal au Cheikh Ahmadou Bamba. Ce grand poète est le fondateur de la confrérie soufie des Mourides du Sénégal (le Mouridisme est une importante confrérie soufie sunnite marquée par la culture africaine, plus précisément wolof). 

 

Revenant au Sénégal après un exil au Gabon, à la fin du XIXème siècle, le Cheikh rapporte dans ses bagages la recette de ce café si particulier.

 

 

Au Gabon, la boisson s’appelle « café saff » et elle est largement consommée. Cheikh Ahmadou Bamba remarque que les gens boivent leur café poivré et qu’ils deviennent beaucoup plus alertes et dynamiques ensuite. De retour d’exil, il rebaptise ce café d’après le nom de la capitale spirituelle de sa confrérie, Touba, une ville située à 200 km à l’est de Dakar.

 

Initialement, le café Touba est réservée à la fraternité Mourides. Le café poivré est consommé lors de cérémonies religieuses et de commémorations. Des prières sont récitées avant de le déguster.

 

Le café chaud des Sénégalais

 

Mais au fil des ans, le café Touba a abandonné sa seule identité spirituelle pour se répandre dans tout le Sénégal et devenir même la boisson favorite du pays. Il faut dire que ce café est unique !

 

Il s’agit en fait d’un café arabica aromatisé au poivre de Guinée ou piment noir, que l’on appelle jar, en wolof (c’est la langue parlée au Sénégal). Cette épice est issue du fruit séché du Xylopia aethiopica, un arbre du Golfe de Guinée que le Sénégal importe de Côte d’Ivoire (tout comme son café) ou du Gabon.

 

 

Le poivre de Guinée n’est pas un poivre tel que vous l’imaginez, sa saveur évoque plutôt un mélange de chicorée, de muscade, de clou de girofle et son goût réchauffe agréablement le palais.

 

Moulu puis mélangé au café et préparé comme un café filtre, il apporte à notre boisson adorée un arôme riche et inédit en l’épiçant subtilement. C’est sans doute pour cette raison qu’en quelques années, le café Touba est devenu la boisson préférée des sénégalais.

 

L’élan économique du café Touba

 

Du café Touba et des beignets : le petit-déjeuner parfait ! (photo Papa Birame Faye / Instagram)

 

Pas une rue ni une place de Dakar, sans café-poivré ! Avec leurs fourneaux, leurs casseroles et leurs petites tasses en plastique, les vendeurs ambulants se sont multipliés en quelques années comme les consommateurs friands de cette boisson qu’ils dégustent toute la journée.

 

D’ailleurs, le café Touba a connu un tel essor dans le pays qu’il a même détrôné tous les cafés instantanés. Ainsi, le commerce du café Touba a explosé, permettant à de nombreux jeunes sénégalais de vivre de cette activité.

 

La recette du café Touba

 

 

Cette recette pique votre curiosité ? Elle est très simple à préparer !

Pour 40 g de café moulu arabica, 20 gousses de piment noir sont nécessaires. Concassez les gousses et mélangez-les à votre café moulu. Puis préparez-le comme votre café filtre habituel !

C’est prêt, embarquement immédiat pour Dakar dans votre palais.