Coffee Mania \ Histoires de café \ Un café avec les Norvégiens
Histoires de café

Un café avec les Norvégiens

Grands consommateurs de café, les Norvégiens cultivent l’art de la simplicité et de l’excellence. Et font du coffee time, un véritable art de vivre. Comment boire son café au pays des fjords?

  • Partage mail

Le saviez-vous?

Les Scandinaves n’ont rien à envier aux Latins! Avec près de 9 kilos par an et trois tasses par jour, les Norvégiens font partie des plus gros consommateurs de café par habitantau monde, selon l’International coffee organization (ICO). Derrière les Finlandais, qui occupent la place numéro 1, mais loin devant les Italiens et les Français. En Norvège, la première référence au café remonte au 17e siècle, où une cafetière est évoquée dans une liste de possessions à Oslo. Pendant longtemps, il reste un produit de luxe, réservé à quelques happy few ou encore vendu dans les officines de pharmacie pour ses supposées vertus laxatives. Il faut attendre la fin du 18e siècle pour que la consommation de café s’installe dans les us et coutumes des Norvégiens, notamment chez les femmes qui prennent l’habitude d’en déguster en tenant salon. Le coffee time a fait son apparition! Et s’enracine profondément dans les habitudes du pays des fjords.

La tradition du kos

Le café norvégien n’est pas seulement affaire de caféine, c’est aussi un véritable style de vie, lié aux hivers rigoureux et à l’art d’accueillir chaleureusement ses hôtes. Autrement dit, il participe à la tradition du kos, ces moments de plaisir simple et de convivialité dont les Scandinaves ont le secret. Ici, on déguste son café noir et sans sucre–et jamais de décaféiné –tout au long de la journée : le matin au petit-déjeuner; au goûter accompagné d’un délicieux petit pain à la crème (skoleboller) ou à la cannelle (kanelboller) ou encore après le dîner avec un digestif. Autre tradition norvégienne: le kokekaffe. Un café rustique préparé lors des randonnées au grand air sur un réchaud ou un feu de bois. Une fois l’eau bouillie–parfois celle des glaciers alentour–on y laisse simplement infuser le café quelques minutes avant de le déguster en communion avec la nature. Un rituel ancré dans tous les souvenirs des Norvégiens!

 

 

Oslo, reine du café

Au-delà de son goût pour la simplicité, la Norvège est également devenue un spot pour les amateurs de café. Réputés pour leur technique de brûlure claire des grains –une torréfaction légère qui distingue le café norvégien de tous les autres–les baristas locaux exhaussent les arômes fruités et les notes subtiles. Et depuis une vingtaine d’années, les Norvégiens quittent leur home sweet home pour aller déguster leur petit noir dans des coffee shop aux décors épurés. Ils essaiment comme des petits pains (à la cannelle!) à Oslo, qui a acquis la réputation de royaume du café. De l’avis de tous les spécialistes, une destination qui vaut le détour!