Coffee Mania \ Tendance café \ La folie des laits végétaux
Tendance café

La folie des laits végétaux

Vous avez remarqué ? Mais si, vous avez forcément remarqué, cette tendance qui s’impose : celle des laits végétaux dans nos cafés. Exit lait de vache, lait de chèvre ou de brebis : désormais c’est avec des laits d’amande, de riz ou de soja qu’on déguste nos capuccinos, cafés latte et autres macchiatos ! On vous dit tout sur cette alternative qui s’adresse désormais à tous les passionnés de café - vegans, allergiques ou rien de tout ça...

  • Partage mail
Coffee Mania, Promotion

Un latte pas comme les autres

 

Les laits végétaux débarquent dans nos tasses ! On les nomme « laits » mais ils n’en ont que la couleur, il n’y a pas de lactose dans ces laits-là. Il s’agit en fait d’un mélange de céréales ou de fruits secs broyés avec de l’eau. Ils sont donc dépourvus de cholestérol mais contiennent des vitamines et des minéraux - selon les laits vous bénéficierez de vitamines A, B, C et E, de sels minéraux (calcium, potassium, magnésium, phosphore…) et de bons acides gras.

 

Si les précurseurs vegans ou intolérants au lactose ont déjà opté pour cette alternative dans leurs cafés latte, cette tendance se démocratise désormais et vient aiguiser les papilles de tous les coffee-maniaques avides de nouvelles expériences caféinées.

 

On fait le point sur les différents laits végétaux, leur goût et leur capacité à mousser… ou pas !

 

 

En lait, fais ce qu’il te plaît !

 

Si vous décidez de troquer votre lait animal habituel contre un lait végétal, notre meilleur conseil est d’opter pour celui dont le goût vous plaît le plus. Mais parce qu’ils ne contiennent pas autant de protéines et de graisses qu’un lait de vache traditionnel, le résultat de vos boissons, notamment de la mousse que vous aimez tant, sera forcément un peu différent. Mais n’ayez crainte, vous pourriez bien être conquis par le goût de vos recettes de cafés aux laits végétaux !

 

Lait de soja

C’est l’alternative la plus connue, la plus classique et la plus fréquemment utilisée. Peut-être parce que le lait de soja possède un goût plutôt neutre et s’adapte bien à vos boissons caféinées. C’est l’un des seuls laits végétaux, avec le lait d’amande, qui contient assez de matières grasses pour permettre de créer une mousse onctueuse et dense. Pour obtenir une bonne tenue de mousse, il faudra en revanche travailler ce lait davantage qu’un lait de vache traditionnel.

 

Lait de riz

Grâce aux enzymes contenus dans le riz, le lait de riz est une boisson naturellement sucrée, parfaite pour une transition en douceur du lait animal au lait végétal. En revanche, comme ce lait contient très peu de protéines, vous obtiendrez difficilement une mousse onctueuse, au mieux des petites bulles. Choisissez le lait de riz pour son goût plutôt que pour sa tenue.

 

Lait d’amande et de noisette

Avec le lait d’amande, vous obtiendrez la mousse la plus proche du lait animal, car il est très riche en calcium et en protéines. C’est également une solution très digeste. Associez-le avec un lait de noisettes pour obtenir une mousse gourmande, parfaite pour vos macchiatos et cappuccinos. Si le goût est trop puissant, vous pouvez commencer par l’utiliser en petite quantité dans votre espresso.

 

Comment faire mousser mon lait végétal ?

Pour obtenir une mousse de lait végétal parfaite dans vos boissons, il faudra faire preuve de patience et de précision. Utilisez un lait bien froid et ne le faites pas trop chauffer. Vérifiez aussi sa teneur en lipides et en protéines, pour permettre la bonne tenue de la mousse. Et si vous voulez vous y essayer, on vous explique tout dans notre vidéo tuto. Mais l’élément essentiel qui vous permettra de vous régaler reste toutefois l’utilisation de votre café préféré !

En poursuivant votre navigation sur ce site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour mesurer l'audience de ce site, vous proposer de la publicité adaptée à vos centres d'intérêts et pour partager le contenu de notre site. Afin de savoir comment paramétrer les « cookies » et comment s'y opposer, merci de consulter notre rubrique Cookies.

OK