Coffee Mania \ Histoires de café \ Un café avec les Mexicains
Histoires de café

Un café avec les Mexicains

Prenez un décor de caféiers à perte de vue, ajoutez une végétation luxuriante et de hauts plateaux aux températures clémentes, mélangez le tout avec délice. Vous obtenez : le Mexique ! Producteur d’Arabica d’exception et l’un des dix premiers producteurs de café au monde. Chaussez votre sombrero et partez avec nous à la découverte de la culture du café au Mexique. On vous révèle même la recette du véritable café mexicain : le café de olla !

  • Partage mail
Coffee Mania, Promotion

La culture mexicaine du café

 

Un climat tempéré sans changement brutal de températures, des altitudes comprises entre 1200 mètres et 1600 mètres et des plantations choyées par près de 500 000 familles de petits exploitants, telle est l’équation idéale qui permet aujourd’hui au Mexique de produire un Arabica reconnu dans le monde entier.

 

 

Dans ce pays d’Amérique centrale dont on vante la culture de nos cerises préférées depuis le XVIIIème siècle, on distingue principalement trois régions connues pour la production de café : Veracruz, Oaxara et Chiapas au sud et sud-est du pays. Là-bas serait produit un Arabica fin et délicat, exporté partout dans le monde. En 2017, on dénombre plus de 3 millions de sacs de café récoltés, faisant du Mexique le 8ème producteur mondial de café.

 

 

A la découverte du café de olla

 

Si vous aimez la gastronomie mexicaine, leurs recettes épicées et leurs boissons relevées, alors vous adorerez leur café ! En effet les Mexicains, friands de goûts prononcés, le préparent rehaussé d’une pointe de cannelle. Bien que l’on trouve de plus en plus facilement des espressos serrés dans les grandes villes et les lieux touristiques, si vous souhaitez vous immerger dans la culture mexicaine, c’est en buvant leur singulier café de olla que vous y parviendrez. Un café long, filtré, généreusement sucré et parfumé à la cannelle.

 

 

On dit que cette recette serait née des mains des adelitas (les femmes de soldats), lors de la révolution mexicaine de 1910. Elles auraient créé ce café gourmand, réconfortant et épicé, capable de couper la faim des soldats tout en les maintenant alerte.

Où consomme-t-on cette boisson traditionnelle aujourd’hui ? Sur les marchés populaires à n’en pas douter et pour clôturer tout bon repas mexicain habituellement !

 

Café de olla et Día de Muertos

 

Photo Gavriel_68 / Instagram

 

Le café de olla est aussi la boisson incontournable du Día de Muertos, le Jour des Morts. Lors de cette importante fête qui entoure la Toussaint, inscrite au Patrimoine immatériel de l’Unesco, les Mexicains aiment déguster du pan de muerto (le « pain des morts »), en réalité des brioches sucrées dont la forme représente un crâne et des os, accompagné de café de olla.

 

Café de olla : la recette

 

Pour préparer un café de olla comme à Veracruz, il faudra idéalement vous procurer une jarre en terre : elle va enrichir le café d’une légère note minérale. C’est l’une des petites spécificités de cette préparation.

 

Dans une casserole, faites bouillir 1 litre d’eau avec 100 g de piloncillo (ou sucre rapadura, du sucre brun non raffiné que vous pouvez remplacer par du sucre roux ou de la cassonade) et un bâton de cannelle. Eteignez le feu lorsque le sucre est bien dissout. Versez 25 grammes de votre café moulu préféré puis mélangez. Laissez infuser cette boisson parfumée (dans la jarre idéalement) le temps que le café tombe vers le fond. Filtrez, puis servez aussitôt : départ pour Mexico assuré !